Réduction du volume des Seins

Réduction des seins 2018-03-19T17:00:48+00:00

PLASTIE MAMMAIRE DE RÉDUCTION POUR HYPERTROPHIE

L’hypertrophie mammaire est un excès de volume des seins, entraînant une disproportion de ces derniers par rapport à la silhouette de la patiente.

Ce volume trop important est souvent accompagné d’une ptose mammaire (affaissement des seins) et parfois de manière asymétrique.

L’objectif est de réduire le volume et de corriger la chute des seins, souvent associée afin d’obtenir deux seins harmonieux.

Principes

Le tissu glandulaire en excès est retiré. Le volume glandulaire résiduel est ascensionné, concentré et remodelé. L’enveloppe cutanée est adaptée au nouveau volume. Les berges de la peau sont suturées. Ces sutures sont à l’origine des cicatrices.

breast-reduction1-gd

La plupart du temps, les cicatrices ont la forme d’un T inversé avec trois composantes: péri aréolaire, verticale, et horizontale dans le sillon sous mammaire, la longueur de la cicatrice horizontale est proportionnelle à la taille des seins.

Avant l’intervention

La consultation avec un anesthésiste est obligatoire. Seront prescrits les examens préopératoires habituels, il peut être utile de vérifier l’imagerie mammaire (mammographie, échographie). Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention. L’arrêt du tabac est recommandé au moins un mois avant et un mois après l’intervention (le tabac peut être à l’origine d’un retard de cicatrisation).

  • Il s’agit d’une anesthésie générale.
  • Une hospitalisation de deux à trois jours est nécessaire

L’intervention

Les tissus enlevés sont systématiquement adressés à un laboratoire spécialisé pour être examinés au microscope (examen histologique). L’intervention dure deux à trois heures.

zbrasLes suites opératoires sont peu douloureuses. Le premier pansement est retiré au bout de 48 heures et remplacé par un pansement plus léger associé à un soutien-gorge de sport (à porter pendant un mois, jour et nuit). Pendant une dizaine de jour, les pansements seront fait au domicile par une infirmière. Puis un contrôle avec votre chirurgien est prévu une douzaine de jours après l’intervention. Les fils de suture sont résorbables. Seuls les nœuds aux extrémités sont enlevés lors du premier contrôle. Un arrêt de travail d’une durée de 15 jours est à prévoir. La reprise modérée du sport est possible un mois après l’opération.

Il s’agit essentiellement des cicatrices, qui font l’objet d’une surveillance attentive. Discrètes au début, elles rougissent et gonflent pendant les six premiers mois post-opératoires puis elles s’estompent progressivement. Elles peuvent toutefois demeurer inesthétiques. Parfois, il peut persister une asymétrie des seins, qu’il s’agisse du volume, de la hauteur, de la taille ou de l’orientation des aréoles. Une correction chirurgicale secondaire est possible.

Il faut distinguer les complications liées à l’anesthésie de celles liées au geste chirurgical. Lors de la consultation préopératoire, le médecin anesthésiste informera des risques anesthésiques. Les complications chirurgicales sont peu fréquentes mais possibles :

    • Un hématome peut nécessiter un geste d’évacuation.
    • Une infection nécessite un traitement antibiotique et parfois un drainage chirurgical.
    • Une nécrose de la peau ou de la glande, peut être responsable d’un retard de cicatrisation.
    • Des altérations de la sensibilité, notamment mamelonnaire, peuvent être observées, mais la sensibilité peut réapparaître dans un délai de 6 à 18 mois.

Le résultat

breast-reduction2

A partir de trois mois après l’intervention, le volume et la forme du sein se stabilisent mais il faut attendre un an pour que les cicatrices soient plus discrètes.