Gynécomastie masculine

Gynécomastie masculine 2018-03-19T17:00:45+00:00

La Gynécomastie

La gynécomastie correspond au développement excessif de la glande mammaire de l’homme, souvent associée à un excès graisseux. Le traitement de la gynécomastie donne d’excellents résultats.

Avant l’intervention

Chez les hommes obèses ou en surpoids, un régime associé à des exercices physiques sont instaurés car une perte de poids peut faire régresser ou même faire disparaître la gynécomastie (adipomastie).

En fonction du contexte anatomique, des préférences et des habitudes du chirurgien, et des désirs exprimés par le patient, une stratégie opératoire aura été décidée. Seront ainsi prédéterminés la technique opératoire employée et l’emplacement des cicatrices. Un bilan pré-opératoire habituel est réalisé conformément aux prescriptions. Le médecin anesthésiste sera vu en consultation, au plus tard 48 heures avant l’intervention. Votre chirurgien et l’anesthésiste devront être tenus au courant de tous les médicaments que vous prenez. En effet, certains d’entre eux peuvent interférer avec l’anesthésie ou favoriser les saignements.

Sauf cas particulier, aucun médicament contenant de l’aspirine ou des anti-inflammatoires ne devront être pris dans les dix jours précédant l’opération. L’arrêt du tabac est recommandé au moins un mois avant et un mois après l’intervention (le tabac peut être à l’origine d’un retard de cicatrisation).

L’intervention est pratiquée sous anesthésie générale. Une hospitalisation de 24 à 48h est habituelle.
Les suites opératoires peuvent parfois être douloureuses les premiers jours. Un traitement antalgique, adapté à l’intensité des douleurs sera prescrit pendant quelques jours. En cas de lipoaspiration isolée, le patient peut ressentir localement des douleurs à type de  » fortes courbatures « . (œdème, ecchymoses et gène a l’élévation des bras sont fréquents les premiers temps. Le premier pansement est retiré après quelques jours. ll est alors remplacé par un pansement plus léger. Souvent, le pansement initial est compressif, puis rapidement, un pansement plus léger est associé à un gilet de contention à porter jour et nuit pendant un certain temps. Cette contention aide à la rétraction cutanée et favorise une cicatrisation uniforme- La durée totale d’arrêt de travail varie de une à deux semaines. Il est conseillé d’attendre un à deux mois avant de reprendre une activité sportive.
Une asymétrie résiduelle de volume. Une asymétrie de hauteur des aréoles et des mamelons. Saignement postopératoire et hématome. Phlébite et embolie pulmonaire. Nécrose cutanée. Troubles de la sensibilité cutanée.

Le résultat

Il n’est jugé qu’à partir de six mois un an après l’intervention. Il faut attendre l’atténuation des œdèmes et revoir régulièrement votre chirurgien.